Découvrez le Cirque de Cilaos à la Réunion

Le Cirque de Cilaos à la Réunion peut être rejoint à partir de Saint-Louis par la route des 420 virages. Alors que dans ce village accueillant assis au pied de la falaise du Piton des Neiges, assurez-vous de ne pas manquer le musée de la broderie.

Cilaos est un paradis pour les randonneurs de tous niveaux. Avec le circuit du volcan, la plus célèbre randonnée est très certainement l’ascension du Piton des Neiges. Pour tirer le meilleur parti de la randonnée, soyez sûr d’être bien équipé: chaussures solides de randonnée, eau, barres de céréales, fruits secs, une carte IGN de ​​la région de St-Pierre, et une seconde paire de sandales légères pour mauvais temps ou averses sévères.


Les pistes sont très bien balisées et entretenues, il est alors assez difficile de se perdre. Le temps de marche restant (pour un marcheur expérimenté) est également apposée sur chaque panneau. Pour vous échauffer, commencez par une promenade facile (comme la cascade de Bras-Rouge) avant de vous attaquer à une visite de Mafate (Marla par le col de Taïbit) ou le Piton des Neiges. Cilaos est aussi un point de passage des sentiers de randonnée GR1 et GR2.



La Roche Merveilleuse est un promontoire rocheux au cœur de la forêt, où vous serez accueillis par une vue panoramique imprenable sur le cirque et ses villages. Elle peut être atteinte en voiture en 15 minutes sur des routes goudronnées. Pour vous y rendre, prenez la route du Bras-Sec et suivez les indications pour la forêt de cryptomérias japonica (forêt de cyprès « cèdre japonais Sugi »). Ce sont de très grands arbres à feuilles persistantes, se rapprochant de la taille du séquoia géant.

Ilet-à-Cordes. Niché dans une clairière au pied de Grand-Bénare, l’Ilet-à-Cordes était un sanctuaire populaire pour les autochtones « Noirs marrons ». Aujourd’hui, il se consacre à l’agriculture (lentilles, agrumes et vignes). C’est un endroit bien mérité pour se reposer après un voyage le long de la montagne, où les habitants offrent un accueil chaleureux aux visiteurs et s’engagent volontiers dans la conversation au sujet de leur vie quotidienne. Un autre endroit pour s’arrêter sont les anciens thermes à la cascade de Bras-Rouge. Le parcours est un peu plus haut de la Chapelle, à environ 5 heures.

La Cascade de Bras-Rouge. Située dans les gorges de Bras-Rouge, sur l’ancien chemin vers Mafate, la cascade a donné naissance à plusieurs piscines qui sont un cadre idéal pour les pique-niques. L’eau colorée par de l’oxyde de fer est l’une des principales attractions. Une promenade familiale facile à réalisée, avec de nombreux points de vus à travers les gorges. Pour un aller-retour, il vous faudra compter deux heures et demie. Pour arriver aux piscines thermales, suivre le chemin bien indiqué (appelé chemin des porteurs) flanqué de fleurs et de verdure.

cilaos la réunionPalmiste-Rouge par le Sentier des Calumets. Le Sentier des Calumets est l’un des moyens les plus intéressants pour découvrir Palmiste-Rouge (mais si vous êtes à court de temps, il est possible de le rejoindre en voiture par la route de Cilaos à Saint-Louis). Il est juste à quelques pas de la fin du village de Bras-Sec. L’itinéraire traverse les forêts, qui trace son chemin à travers le pied de Bonnet-de-Prêtre, et descend vers le petit « village au fond de la vallée ». Rien de difficile ici, à part que c’ est parfois glissant, surtout le matin. Après environ deux heures et demie de marche, vous rencontrerez un hameau typique de montagne avec de bons restaurants. Revenez en voiture (ou en stop) ou attendez le bus pour revenir à Cilaos. Il est bien sûr également possible de revenir à pied.
Attendez-vous à une randonnée de 5 heures et demie pour le tout.



La Chapelle. Avant qu’existe la route, le parcours vers Ilet-à-Cordes ne pouvait être fait par un sentier qui descend à pic dans la rivière Bras-Rouge avant de remonter sur le plateau. Sur le lit, d’énormes dalles de basalte forme un trait curieux et impressionnant surnommé « La Chapelle ». C’est un voyage de deux heures dans chaque direction. Une belle randonnée pour de bons marcheurs. Juste avant d’entrer dans Cilaos, prendre la route juste en face du cirque boulangerie (qui vend des sandwichs à prix raisonnable). Ensuite, suivez les indications loin de la route principale. Des chaussures robustes et beaucoup d’eau sont un must. Aussi, pensez à apporter une deuxième paire de chaussures pour traverser la cascade elle-même, et ne pas avoir peur de prendre un bain sous la cascade!

Le Sentier des Sources. Il s’agit d’une petite promenade facile à faire, prenant environ une heure et demi à partir du village de Bras-Sec. N’oubliez pas d’apporter de l’eau.

Promenades en forêt. Cilaos bénéficie d’une couverture importante de la sylviculture primitive (derrière l’église) et les terres reboisées avec des cèdres du Japon (canton Mare-à-Joseph , route de Bras-Sec). Il y a beaucoup de pistes bien entretenues et bien balisées ici, menant à des cascades, des piscines et des lieux de pique-niques. Les informations peuvent être obtenues auprès du Centre d’information touristique dans le centre-ville.



Notre-Dame-des-Neiges et le Père Boiteau. Parmi l’architecture sacrée de l’île, Notre-Dame-des-Neiges est l’un des joyaux de la couronne. La nef et le chœur sont remarquables, et la menuiserie est tout le travail des artisans de Rivière-Saint-Louis. Le personnage le plus illustre de l’église était le père Paul Boiteau, qui est arrivé en 1927, et mourut en 1947. Un ascète mystique, il était très proche des pauvres. Il est enterré en face de l’église, et est connu pour les bonnes actions qu’il accordait à ses disciples. L’église peut être vu de loin, afin de trouver votre chemin cela ne devrait pas être un problème.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter