La cuisine et les boissons à la Réunion

La pléthore de nationalités a contribué à l’intégration des cuisines de l’Inde, de la Chine, de la France, de Madagascar et du continent africain rendant la nourriture locale très intéressante et exotique. En fait, il est difficile de trouver les origines des plats avec les influences qui ont renforcés et enrichis les recettes. Les restaurants locaux seront heureux de mélanger la cuisine chinoise, la cuisine indienne, la cuisine française et la cuisine créole dans un même plat, le tout pour la plus grande joie de nos papilles!

Manger est l’une des activités préférées des Réunionnais et les repas sont pris en famille. La spécialité de la région est le «cari», un plat vraiment créole dans lequel de nombreux ingrédients sont mijotés ensemble. À la Réunion, le cari est fait en utilisant des épices indiennes et des ingrédients locaux comme la viande, la volaille, du poisson ou des fruits de mer et contient de l’ail, de l’oignon, beaucoup de tomates, du curcuma, des clous de girofle et du gingembre. Les Caris sont encore meilleur avec du riz bouilli, une fadeur qui aide à apaiser l’ardeur du rougail, un accompagnement qui envoie.



Les plats spéciaux préférées des locaux sont le Cari Bichiques, cari tangue (un cousin de notre hérisson) et des larves de guêpe servies dans un plat appelé rougail. La nourriture traditionnelle indienne, chinoise et française est disponible dans les nombreux restaurants et cafés à la Réunion, qui servent aussi bien des vins locaux (vin de Cilaos – sucrés et Mmmmm!) et des vins français. Bien sûr, il ne faut pas oublier la bière locale «bourbon», qui est plus souvent appelée «dodo».

On peut déguster la cuisine de camion bar ou camion snack le long de la route ou dans les restaurants pour tous les goûts. Malheureusement, le McDonald existe ici aussi, mais pourquoi ne pas passer une soirée avec une famille créole et goûter aux délices de la vraie nourriture tropicale ?

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter